Grand jeu-concours de mai : 6 MOIS DE VIN À GAGNER

Classé dans : Actualités | 1

Notre grand jeu-concours de mai vous est présenté sur FaceBook (publication du 1er mai).

Parce qu’en mai, on fait ce qui nous plaît…Nous, cela nous plaît de vous proposer ce jeu-concours pour gagner 1 bouteille de vin par mois pendant 6 mois.

Alors, que diriez-vous d’offrir (ou de VOUS offrir 🎁) chaque mois, pendant 6 mois, une bouteille surprise de qualité (rouge ou blanc au choix), mise en bouteille par un vigneron récoltant, et accompagnée de nos conseils dégustation ?

Pour participer à notre grand jeu-concours de mai :
– Likez notre post du 1er mai
– Likez notre page (si ce n’est pas déjà fait)
– Inviter dans un commentaire une personne susceptible de vouloir tenter sa chance aussi
– Partagez le post

jeu-concours

Clôture du jeu le jeudi 30 mai.
Tirage au sort le jeudi 6 juin.
Les 6 bouteilles gagnées seront à retirer chaque mois à la cave de Dinan.

Il paraît que le muguet porte-bonheur alors…BONNE CHANCE !!!

 

Mais au fait, pourquoi du muguet en France ?
La tradition remonterait à la Renaissance : le 1er mai, il était d’usage, dans les campagnes, d’offrir un branchage pour chasser la malédiction de l’hiver. En 1560, le roi Charles IX visita la Drôme où on lui offrit un brin de muguet. L’année suivante il en offrit aux dames de la Cour en guise de porte-bonheur. Le chansonnier Félix Mayol, auteur du célèbre « Viens poupoule », connaissait-il l’anecdote ? Monté à la capitale depuis Toulon, il arbore, à défaut du camélia alors à la mode, quelques brins de muguet à sa boutonnière le soir de sa première sur la scène du « Concert parisien ». La première étant un triomphe, il conservera ce muguet porte-bonheur.

Un brin porte-bonheur
Le geste devient populaire cinq ans plus tard. Le 1er mai 1900, lors d’une fête organisée par les grands couturiers parisiens, clientes et employées reçoivent un brin de muguet. L’année suivante, les petites mains fleurissent les clientes. Le muguet n’aurait donc rien à voir avec la fête du travail ? Pas tout à fait. Le 24 avril 1941, le maréchal Pétain instaure officiellement le 1er mai comme « la fête du Travail et de la Concorde sociale ». L’églantine rouge, associée à la gauche, est alors remplacée par le muguet.

  1. Perquis aurelie

    Je tente !!!
    Ce serait super !!
    🍀🍀🍀🤞🤞🤞🍀🍀🍀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 × 13 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.